Accueil

16/08/2010

Triathlon de La Gileppe

posté à 10h15

Le 8 août dernier, je suis retourné avec Jérôme TANT participer au triathlon de La Gileppe, dans les Ardennes belges. Nous y avions été invités l’an dernier où l’organisation accueillait pour la toute première fois des triathlètes handisports. Pas invités cette année, mais charmés par la course de l’an dernier, nous avions donc décidé de revenir cette année. A notre arrivée le samedi soir, Thiebault DIEPART, un des organisateurs, sans doute sensible au fait que nous soyons revenus, nous a annoncé qu’il prenait de nouveau en charge notre nuit d’hôtel. Il n’y a pas à dire, les belges ont un sens de l’accueil qui ne s’est jamais démenti à chaque fois que j’ai eu l’occasion de me rendre dans ce pays. Je remercie donc chaleureusement encore l’équipe organisatrice et tout particulièrement les frères DIEPART.
Côte course, je remettais mon titre en jeu. 4 handisports au départ, 2 français et deux belges. J’ai été le seul à faire le choix de nager sans combinaison dans une eau à 19°C et je suis pourtant sorti en tête de l’eau, je pense maintenant avoir retrouvé mon top niveau en natation. J’ai eu l’impression de pouvoir imprimer une bonne cadence pendant les 500 m, sans jamais perdre le rythme.
Le vélo ? Comment dire … Je me rappelais bien que le parcours était difficile, mais j’avais quand-même oublié à quel point ! Je suis bon grimpeur, ça ne me fait pas peur et je m’en suis en outre bien sorti, mais c’est un parcours à ne pas prendre à la légère. Je vous recommande particulièrement le dernier faux plat avant d’atteindre le sommet du parcours, il semble interminable ! Dès le début du vélo, je me suis sinon fait doubler par Gauthier, un des concurrents handisports belges, amputé d’un avant bras. Il a ses deux jambes, c’est impossible pour moi de suivre.
Il creusera un écart sur moi que je n’arriverai pas à combler sur la dernière partie, je finis deuxième handisport, pas loin de lui, je perds donc mon titre. Contre un adversaire sans doute moins handicapé que moi sur ce type de parcours, et en améliorant de 2 minutes mon chrono de l’an dernier, je n’ai donc rien à regretter et j’ai une fois de plus pris beaucoup de plaisir sur cette course.
L’an prochain, la coupe du monde de Londres aura lieu en même temps, je ne pourrai donc pas y retourner, mais il est des choix que l’on regrette parfois d’avoir à faire.
Sinon, chose que je n’avais pas vue sur le site de la course, et que les organisateurs m’ont signalé, l’interview que nous avions donnée avec Cédric l’an dernier à la télévision locale est en ligne, vous pouvez la consulter en cliquant sur le lien en bas de cet article.
Bon, ça y est, je suis enfin à jour sur ce blog, je vous ai tout dit ! Prochaine étape, la finale du challenge national, à la Ferté-Bernard, où comme d’habitude, les handisports présents passeront un week-end fantastique, tant l’accueil qui nous est à chaque fois réservé est extraordinaire. Plus de suspense et de pression que l’an dernier, Jérôme me taquine bien cette année, mais je suis confiant. Verdict dans quelques jours !

 

Reportage sur Télévesdre


Autre news:
24/07/2013 : C’est que j’en ai des choses à vous dire !
01/07/2012 : Manche du challenge national de paratriathlon de Manosque : fatigué !
26/06/2012 : Coupe du Monde de Kitzbühel : deuxième !
19/06/2012 : Cela va me changer !
07/06/2012 : Coupe du monde ITU de Madrid : deuxième
26/05/2012 : Diversity Day EDF
17/05/2012 : Triathlon de Rouen et foulée des 3 clochers
01/05/2012 : Première manche du challenge national de paratriathlon
27/04/2012 : 45 km !!!
09/04/2012 : Et pourtant, j’ai repris la saison depuis longtemps !


» Consulter les archives

RSS



     

Office National des forêts