Accueil

12/08/2010

3ème manche du challenge national, faut pas être douillet pour faire du triathlon, croyez-moi !

posté à 06h08

Comme je le disais dans l’article précédent, je m’attendais, vu la localisation et la date de la course, à un week-end chaud et ensoleillé. Mais en fait, il n’en a rien été. Départ le samedi matin de Normandie, par un beau soleil et une température de 16°C, le temps ne cessera de se dégrader au fur et à mesure que je descendrai dans le sud. Je suis arrivé à Cublize sous la pluie, le brouillard et une température de 8°C ! Le monde à l’envers ! La pelouse bordant le lac et où étaient installées les tentes de l’organisation était détrempée, j’ai récupéré mon dossard avec les chaussures qui baignaient dans quelques cm d’eau.
Et dire que j’avais prévu de dormir sous la tente au camping du lac ! Mais par chance, les parents de Yann, un autre athlète handisport, m’ont proposé de profiter d’un lit de libre dans la chambre de Yann. J’ai non seulement pu profiter de la chambre chaude et sèche mais ils m’ont également invité pour le repas du soir. Je ne les remercierai jamais assez pour la générosité dont ils ont fait preuve à mon égard.
Le matin au réveil, de pire en pire, le brouillard était encore plus dense, la pluie plus drue et le froid plus intense. Au moment de prendre la voiture pour me rendre au lac, 4°C !
Cela s’est à peine réchauffé avant le départ, et avec une eau à 13°C plus ces conditions météo, les organisateurs ont décidé de raccourcir la partie natation. C’est donc une natation de seulement 350 m qui nous a été proposée.
Je vais faire une natation correcte, les bonnes sensations reviennent, et sortir de l’eau à peu près en même temps que Yannick BOURSEAUX, bonne référence. La comparaison avec Yannos s’arrête là, quand je franchirai la ligne, je me dis qu’il aura déjà rangé son matos dans la voiture et qu’il aura déjà pris sa douche ! A la sortie de l’eau, le froid nous saisi en enlevant la combinaison, mais l’émulation de la course, ça passe à peu près.
Le parcours vélo était particulièrement difficile. Pour résumer, il consistait en une montée et une descente. Une montée d’environ 6 km à un pourcentage d’environ 5% n moyenne, mais avec des pointes à sans doute 8%. J’adore ! je vais me tirer la bourre toute la montée avec un autre athlète atteint lui de surdité. J’ai vraiment bien grimpé, je vais franchir le col à 30 km/H. Bon OK, la dernière ligne droite était plate, mais cela signifie que j’ai quand même pu relancer tout de suite et que les sensations étaient excellentes. La descente était sinueuse et technique, mais plus facile et rapide que la reconnaissance ne me le laissait présager. Je vais l’effectuer tout le long à environ 50 km/H et poser le vélo en 3ème position, toutes catégories de handicap confondues.
La partie course à pied consistait en un tour du lac. Un parcours sur un revêtement stabilisé, mais rendu gras par la pluie et sur lequel j’aurai du mal à m’exprimer. 2 autres athlètes me doubleront et je fini donc 5ème toutes catégories de handicap confondues.
Une course magnifique, à l’organisation bien rodée, dans un cadre superbe. S’il vous plaît, ré-accueillez une manche du challenge national en 2011, je voudrais connaître ce triathlon sous le soleil !
Fin du challenge national en août à la Ferté-Bernard comme d’habitude. Je suis à égalité au classement avec Jérôme, l’équation est très simple, le premier qui franchira la ligne remportera le titre. Du suspense et un peu de pression, mais ne dit-on pas « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » ?

 


Autre news:
24/07/2013 : C’est que j’en ai des choses à vous dire !
01/07/2012 : Manche du challenge national de paratriathlon de Manosque : fatigué !
26/06/2012 : Coupe du Monde de Kitzbühel : deuxième !
19/06/2012 : Cela va me changer !
07/06/2012 : Coupe du monde ITU de Madrid : deuxième
26/05/2012 : Diversity Day EDF
17/05/2012 : Triathlon de Rouen et foulée des 3 clochers
01/05/2012 : Première manche du challenge national de paratriathlon
27/04/2012 : 45 km !!!
09/04/2012 : Et pourtant, j’ai repris la saison depuis longtemps !


» Consulter les archives

RSS



     

Office National des forêts